RDC/Discours du Souverain Pontife : L’éducation parmi les points saillants

0
155

Rédaction : +243977706612

Le souverain pontife séjourne dans la capitale de la République Démocratique du Congo depuis le mardi 31 janvier dernier. Juste après son accueil chaleureux, le pape François avait tenu un discours au palais de la nation, dans lequel il a souligné l’importance la nécessité de l’éducation des enfants.

Un discours qui a balayé toutes les difficultés qui gangrènent le Congo, partant de la politique à la société en passant par l’économie et la sécurité.
Un autre point fort de cette allocution papale était l’encadrement des enfants.
Le saint père considère ces derniers comme les diamants les plus précieux qui doivent au préalable bénéficier de véritables opportunités éducatives.

« Un diamant sort de la terre authentique mais brut, nécessitant un travail. De même, les diamants les plus précieux de la terre congolaise que sont les enfants de cette nation doivent pouvoir bénéficier de véritables opportunités éducatives qui leur permettent de mettre pleinement à profit leurs brillants talents », a t il déclaré.

Selon lui, l’Afrique entière et la RDC doit s’investir dans l’éducation des enfants parce que cette dernière est la voie de l’avenir, la route à emprunter pour atteindre la pleine liberté de ce pays du continent africain, d’où l’urgence d’en tenir compte afin de préparer des sociétés qui seront fortes.

Par la même occasion, le souverain pontife a évoqué la non scolarisation de nombreux enfants et leur exploitation dans les mines avant de rappeler qu’aucun effort ne doit être aménagé pour dénoncer ce fléau.

« Beaucoup d’enfants ne vont pas à l’école : combien, au lieu de recevoir une éducation digne de ce nom, sont exploités ! Trop d’entre eux meurent, soumis à des travaux asservissants dans les mines, aucun effort ne doit être aménagé pour dénoncer le fléau du travail des enfants et y mettre fin », rappelle t il.

Par ailleurs, le gouvernement congolais fournit ses efforts pour la scolarisation de tous les enfants en matérialisant la gratuité de l’enseignement primaire, qui du reste est considérée comme le nœud de toutes les grèves intermittentes qui interviennent dans ce domaine.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here