Lualaba-culture: Festival Ngoma ya Lualaba, LM RUBEN sacré meilleure voix de la province

0
609

La première édition du festival Ngoma Ya Lualaba appartient désormais à l’histoire. La grande finale a eu lieu le vendredi 17 janvier dans la salle manika. Six candidats ont été en lice pour le titre, c’est LM Ruben qui a remporté le prix.

Ils sont restés six artistes à avoir franchi le dernier carré de la compétition. Tous, obligés de batailler dur pour espérer être la voix de la province. Chaque artiste a fouillé le fond de son répertoire musical pour présenter un travail fini à un public très exigeant venu en nombre, la salle manika remplie d’un monde fou et l’auditoire n’a pas su contenir tout le monde.
Ces six protagonistes présentent les meilleurs d’eux-mêmes et le jury donne sa coûte. Par après, les jurés se tirent à huit clos, pour présenter le winneur du concours. Tous les paramètres ont été mis en jeu, vote en ligne, prestation sur scène. L’heure de vérité sonne!

C’est une proclamation décroissante. BIG PAPOS clôture le podium sixième, King Max cinquième, Harmony BIYAYI termine quatrième, l’unique fille qui a vu la grande finale Deborah Malaïka cloue ses rêves à la troisième place. Dès le début favori du festival, le jeune rappeur Deo enigma a vendu ses rêves de devenir leader au dernier jour et chute à la deuxième place. Tous les cinq plaqués au mur.

Seul un homme demeure éternel dans ce festival et sur scène l’homme à la voix féminine, celui qu’on surnomme le futur JR Muya de la province dans le live. Un jeune talentueux avec un avenir qui promet, LM Ruben devient la meilleure voix de la province après proclamation des résultats et reçoit un trophée où l’on voit la carte de la province du Lualaba, de main du commissaire provincial de la Culture Paulin Kalau. À son tour, l’homme dans son jour de gloire, soulève le trophée et le présente à son public, c’est toute une salle manika noir du monde qui bouge avec des cris d’ambiance et de joie.
Ne pas avoir trop de confiance de soi, plutôt respecter les règles du jeu, était le secret qui accompagné le lauréat durant cette lutte.
Le gouvernement provincial du Lualaba, d’emploi promet de faire entendre et vendre la musique de la province au delà des frontières du pays.

Dans la gibecière du champion, l’on apperçoit, une collaboration entre LM Ruben et l’homme de Yo PE Innoss B.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here