RDC : Olive LEMBE KABILA réagit sur l’affaire 680.000$

0
243

Rédaction : +243977706612
La polémique au tour des frais alloués aux émoluments de l’ancien président de la République Démocratique du Congo, Joseph KABILA KABANGE, continue à couler beaucoup d’encre et de salive.

Dans une vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, Olive LEMBE KABILA, épouse de l’ex président de la RDC, a rejeté en bloc toutes les allégations selon lesquelles son mari toucherait 680.000$ par mois.

“Derrière chaque grand homme se cache une femme”, Olive LEMBE KABILA, a réagi aux propos de certains politiciens, dénonçant le salaire exorbitant que toucherait son mari chaque mois en terme des frais alloués à ses émoluments d’ancien président de la République.

“Je mets quiconque en défi de me prouver, de me produire les documents par exemple depuis 2020 où on a  signé ce salaire de 680.000$ qui aurait touché mon mari” a-t-elle déclaré.

“Il n’a jamais réclamé, il n’a jamais fait mention mais mois personnellement j’en fais mention, parce que malgré que lui ne réclame pas, vous vous imaginez quelle magie  est ce que je peux opérer si j’ai ces 680 000 entre mes mains pour le bien être de mes compatriotes ?” S’interroge olive LEMBE KABILA.

D’ajouter “je pense que je vais comme c’est une nouvelle année entamer des recherches et faire des démarches pour savoir où sont passés les 680.000$ de mon époux pendant des années que l’on crie à tout le temps sur le toit comme si il recevait quelque part et essayer de les récupérer” a-t-elle promis.

C’est depuis mars 2019, qu’un document intitulé “Titre de paiement transféré à la banque centrale du Congo” circulait sur les réseaux sociaux. Il a été mentionné que l’ancien chef de l’État devait recevoir 680.000 dollars pour le seul mois de février 2019. 

La question reste à savoir  si réellement Joseph KABILA toucherait ce salaire par mois, à l’Inspection Générale des Finances de s’enquérir de la situation.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here