RDC/Législatives nationale et provinciale: KADIMA a-t-il osé de diviser l’Union Sacrée ?

0
171

Quatre-vingt (80) candidats de l’école de TSHISEKEDI sont débarqués des législatives pour bourrage des urnes, intimidation des agents électoraux, corruption, vandalisme des matériels électoraux et  fraude électorale.  L’acte de Denis Kadima est aux allures de diviser l’Union Sacrée. 

Présentement rien ne va le mieux. Les invalidés contestent la décision, d’autres parlent d’un vrai règlement des comptes.

Tous les dinosaures de la majorité présidentielle,  eux soutiennent la commission électorale nationale indépendante. 

Ils encouragent la centrale électorale d’aller jusqu’au bout. Les présumés fraudeurs sont même désavoués de leur. Tout comme DOUDOU LOBO, cadre de cette plateforme politique, dans la province du Lualaba, qui selon lui, les recalés abusent du pouvoir.

Ce sont les membres de ma famille politique, UDPS, qui se sont taillés la part du lion. Nous sommes d’ailleurs en tête. Et si vous regardez ces gens là, ce sont les nouveaux adhérents. Ils viennent pour se faire cacher. L’union sacrée n’est pas un lieu de refuge> a t il alerté.

Et d’ajouter <les invalidés doivent accepter les caprices de la démocratie en respectant les règles et le fonctionnement de chaque institution. L’Union Sacrée ne connaîtra pas un ballottement  lié à ces invalidations »

Wangu 

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here