Haut Katanga : Jacques KYABULA condamne le faux pas des militaires à KASHOBWE de Moïse KATUMBI

0
218

Ce lundi 08 janvier 2024, le cortège de l’opposant congolais Moïse KATUMBI n’a pas réussi à se rendre librement dans dans don village KASHOBWE, situé à quelques kilomètres de la ville de Lubumbashi, Chef lieu de la province du Haut Katanga, suite à une barrière érigée par les militaires.

Cette nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre à travers les réseaux sociaux. Saisi de la situation, Jacques KYABULA KATWE Gouverneur de la province du haut Katanga fustige le comportement affiché par ces hommes en uniforme.

<Aucune instruction n’a été donnée dans le sens de restreindre la liberté de circuler de qui que ce soit à Kashobwe. Dès que nous avons appris ce faux pas commis par quelques éléments des forces de l’ordre dépêchés, du reste, dans cette partie de la Province du Haut-Katanga en vue de dissuader les velléités de certains compatriotes à vandaliser les biens de leurs adversaires politiques, nous avons immédiatement ordonné la levée de cette barrière, chose qui a été aussitôt faite. Au demeurant, nous condamnons ce malheureux incident, c’est ainsi que les responsabilités des uns et des autres seront établies pour que pareil cas ne se répète plus>, annonce-t-il.

Pour rappel, ces éléments de l’ordre ont été dépêché dans ce coin du territoire de KASENGA après le décès d’une personne, vendredi 05 janvier dernier, lors des échauffourées entre les militants de Ensemble pour la République et hommes en uniforme.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here