RDC-EPST:  50.000 FC de réajustement de la prime de la gratuité  pour un effectif de 375.333 enseignants

0
191

Dans un communiqué rendu public, ce mercredi 05 avril 2023, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony MWABA KAZADI, a annoncé le réajustement de la prime de 50.000fc au profit des 375.333, selon les engagements repris dans l’addendum au protocole d’accord de BIBWA, signé avec le banc syndical de L’EPST.

« À cet effet, outre les mises à jour, la paie du mois d’avril 2023 comprendra les actions ci-après:

  • Le réajustement de la prime de la gratuité à hauteur de 50.000fc, par enseignant du primaire pour un effectif total de 375.333 enseignants;
  • Prise en charge de 682 enseignants N.U. du niveau maternel;
  • Prise en charge de 5 535 enseignants N.U. du niveau primaire;
  • Prise en charge de 10002 enseignants du niveau secondaire ;
  • Prise en charge de 2 200 inspecteurs de l’édition 2018;
  • L’octroi et le paiement  des frais d’itinérance aux pools d’inspection; 
  • Le paiement de la transposition des grades au profit de 567081 enseignants de carrière ;
  • Le paiement progressif des allocations de fin de carrière aux enseignants éligibles;
  • Le paiement des frais de fonctionnement au profit de 3542 écoles primaires ayant connues la modification des structures ;
  • Le paiement des frais de fonctionnement alloués à 656 bureaux gestionnaires; 
  • Le réajustement de la prime de la bourse 567159 enseignants  des territoires>, peut-on lire dans ce document.

Et d’ajouter

« Le Ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, invite à cette occasion, toute la communauté éducationnelle à soutenir  les efforts du président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine TSHISEKEDI, Chef de l’État et le Gouvernement de la République, pour la consolidation et la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire public d’une part et l’amélioration des conditions des apprentissages de l’enfant congolais d’une autre part ».

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here