KOLWEZI : Les Journalistes face au processus électoral en cours

0
136

La commission justice et paix, diocèse de Kolwezi, en collaboration avec l’Union Nationale de la Presse Congolaise, a organisé un café citoyen, à l’intention de journalistes de Kolwezi, ce jeudi 30 mars 2023, dans la salle de la paroisse Saint Jean Baptiste de QG. 

C’est sous le thème « L’information et ses impacts sur la responsabilité citoyenne Électorale », que les représentants des différentes chaînes de la ville de KOLWEZI ont été sensibilisés.

Promouvoir l’engagement Électoral citoyen à travers l’information fiable et responsable, est le socle sur lequel était basé ce débat entre différents intervenants et les journalistes.

Après une brève explication sur le contour de ce cadre, fournie par Narcisse KABAMBA,   secrétaire de l’UNPC sous section de KOLWEZI, les participants ont été regroupés en deux.

Cinq questions leur ont été posées, notamment les tâches des  journalistes, les difficultés rencontrées dans l’exercice de leurs fonctions, les chances accordées au processus électoral en cours, les critiques dudit processus, et l’évaluation de la connaissance populaire sur l’État, les lois, les responsabilités publiques, le processus électoral.

Tour à tour, les rapporteurs de deux groupes ont émis des réponses quasiment similaires.

Au cours de cette élection, les journalistes doivent, au-delà de leurs fonctions respectives, sensibiliser la population sur le vote, à s’approprier le processus électoral, l’Orienter et l’encadrer jusqu’à la fin.

Parmi les difficultés, il y a notamment, l’insuffisance des accréditations, les difficultés d’accès à la source et la réticence de la population face à la caméra.

Au regard des irrégularités constatées lors de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs, ces professionnels de médias ont accordé peu de chances à ce processus électoral.

Les critiques ont été des diverses manières, entre autres l’insuffisance des matériels et des préposés, la non prise en charge des agents qui a conduit au monnayage etc.

Le niveau de la connaissance populaire sur l’État, les lois, les responsabilités publiques et le processus électoral est encore embryonnaire et celà est l’apanage d’une certaine élite. La population lambda est privée de l’éducation à la citoyenneté et aussi la plupart sont analphabètes.

Saisissant de cette occasion, le Secrétaire de l’UNPC/Kolwezi, Narcisse KABAMBA a promis des multiples ateliers qui seront organisés au profit des chevaliers de la plume et du micro, dans les tous prochains jours.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here