LUALABA : Ouverture de la session ordinaire de mars, plusieurs matières seront abordées

0
120

Assemblée provinciale du lualaba, ouverture la session ordinaire de mars ce jeudi 30 mars 2023. Session consacrée essentiellement au contrôle parlementaire. 

Dans son discours d’ouverture le président de l’assemblée provinciale est passé en revue de la situation sécuritaire que traverse le pays et a informé aux députés la mission qui les attend après leur vacances parlementaires. 

« La cérémonie de ce jeudi 30 mars 2023, est consacrée à l’ouverture solennelle de la session ordinaire de mars 2023.

La présente session s’ouvre au moment où, l’Est de notre pays est toujours en proie à l’agression Rwandaise,  couverte des fictifs du M23.

Au cours de cette session de mars 2023, l’Assemblée Provinciale poursuivra sa mission de contrôle de l’action gouvernementale ainsi qu’à l’analyse et l’examen de projet d’édit portant réduction des comptes pour des exercices clos.

C’est dans cette optique que j’exhorte les honorables députés à plus d’assiduité », appelle Louis KAMWENYI, Président de l’Assemblée Provinciale du Lualaba.

 L’honorable président de l’organe délibérant a aussi souligné, les dégâts causés par les  pluies diluviennes qui s’abattent régulièrement en  province. 

« La situation des infrastructures en province, particulièrement à la RN39, sur l’axe SANDOA-KAPANGA nous préoccupe au plus haut point et nous ne pouvons y demeurer indifférents. Pour les têtes d’érosions sur différents sites déjà réduit au travers la province, notamment au Joli site, où ces pluies dernières n’ont pas fait bonne affaire, jusqu’à faire affaisser certains points, le tableau qui se présente n’est pas très rose », poursuit-il.

La matière prévue par le calendrier  étant abondante,  Louis KAMWENYI, invite ses pairs à plus d’assiduité.

Le premier d’entre les élu n’a pas manqué de rendre hommage aux victimes de débordement des eaux du bassin de rejets de Boss MINING, survenu à KAKANDA, ayant entraîné plusieurs morts.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here