LINAFOOT D1: L’AS SIMBA A RÉUSSI SON SPARRING PARTNER DEVANT MUTOSHI

0
474

Se mettre en jambe afin de mieux aborder son prochain match comptant pour la deuxième journée de la phase retour de la 25 ème édition de la Linafoot face aux salésiens de Don bosco de Lubumbashi, c’est le leitmotiv de cette rencontre de fixation qui a mise au prise l’association sportive Simba à la formation de Mutoshi engagée dans la deuxième division de la Linafoot, l’avant midi de ce Jeudi 23 janvier 2020 au stade récréatif de Manika. A l’issue des quatre-vingts dix minutes, les kamikazes se sont imposés 3 buts à 1.

Dans le premier acte de la rencontre, le technicien de rouge et blanc de Kolwezi Kabanga Tostao, a montré sur le terrain l’équipe type qui s’est bien comportée jusqu’à donner du fil à retordre au FC Mutoshi.
Score à la pause, 2 buts à 1 en faveur des Kamikazes, avec une réalisation au passage signée Rodrigue Kitwa, qui, commence à retrouver sa forme voulue par les supporters de SIMBA, celle d’un buteur maison.

Retour sur la pelouse, le coach de Mutoshi Robert Ngandu garde son ossature du premier acte, cependant, Tostao place la deuxième équipe de Simba, qui est venue rajouter le but du break pour faire 3-1.

Le coach de SIMBA n’est pas totalement satisfait du résultat. Son programme de la phase retour est bouleversé par le calendrier de la Linafoot. Plus de magie à réaliser, l’equipe fait le tout pour bien livrer ce match, dixit Kabanga Tostao.

Don Bosco prochain adversaire de SIMBA

Le coach des Kamikazes n’a aucune image sur le nouvel effectif des salésiens.

« Pour la phase allé j’avais une idée, mais ils ont changé des joueurs, je n’ai pas une idée. Alors, on se prépare en conséquence «  a précisé le coach de SIMBA.

L’ossature de Simba reste intacte

La plainte de l’entraineur de rouge et blanc de Kolwezi ne change pas de mot. Son effectif demeure toujours inerte depuis la phase allé. Pour cette étape décisive du championnat, pas question des nouvelles recrues. Chez les ambassadeurs du Lualaba en vodacom ligue I, le slogan est le même, on abat le serpent seulement avec la planche qui se présente en main.
L’AS SIMBA n’a aucune raison pour perdre la rencontre du dimanche au stade Manika, car, elle vient d’une défaite at home devant les miniers de Lubumbashi.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here