RDC: TSHISEKEDI s’oppose à tout éventuel dialogue avec le M23

0
104

La RDC refuse toute sorte de négociation avec le mouvement rebelle du M23. Le président Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, l’a déclaré au cours de la traditionnelle cérémonie d’échange des voeux, le mardi 30 janvier avec le corps diplomatique accrédité en RDC.

Après la violation à répétition de cessez-le-feu par les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, le Président Félix Antoine TSHISEKEDI s’arcboute à sa décision de ne plus dialoguer avec ces terroristes rwandais.

« Aucun dialogue ne peut et ne pourra intervenir avec notre agresseur tant qu’il occupera, quelle qu’en soit l’étendue, une portion de notre territoire. Et tant que cette situation perdurera, les FARDC demeureront, quoi qu’il en coûte, commises à leur poursuite, et ce, jusque dans leurs derniers retranchements. En d’autres termes, nous n’accepterons aucun compromis, quel que soit, qui n’aurait d’autres objectifs que la sauvegarde de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et de la stabilité de la République Démocratique du Congo », a déclaré Félix Antoine TSHISEKEDI.

Dans son discours, le chef de l’État de la République rassure une fois de plus qu’aucun effort ne sera ménagé pour obtenir le retrait des troupes rwandaises de notre territoire, l’éradication des groupes armés et la restauration de la paix dans  les zones en proie à l’instabilité. Le gouvernement reste fermement attaché à la mise en application du plan de paix issu des processus de Nairobi et de Luanda, endossé par l’Union Africaine, et soutenu par les Nations Unies. Ce plan demeure la seule voie valable pour un règlement pacifique du conflit qui oppose notre pays à son agresseur.

Pendant ce temps, les combats entre les FARDC et le M23 se poursuivent à l’EST du pays. Les rebelles contrôlent actuellement à contrôler une partie de la province du Nord-Kivu.

Wangu

Author:

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here