RDC : Promulgation de la loi sur la répartition des sièges

0
154

Sur le droit chemin ! Rien ne peut empêcher la tenue des élections dans le délai. Jeudi 15 juin 2023, le président Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO promulgue la loi sur la répartition des sièges, juste après son adoption par les deux chambres du parlement.

Une confirmation  donnée par DIDI MANARA, deuxième Vice Président de la commission électorale nationale indépendante, vendredi 16 juin 2023, lors des travaux du cadre de concertation entre la CENI et les partis politiques en prévision de l’ouverture des bureaux de réception et traitement des candidatures.

Pour Didi Manara, le processus électoral conduisant aux scrutins de décembre 2023 est indéniablement à une phase cruciale, dans la dernière ligne droite pour l’organisation effective des élections aussi bien dans le respect des principes démocratiques et dans le respect des délais constitutionnels.

Il en a profité pour rassurer aux participants qu’après l’adoption du projet de loi sur la répartition des sièges par l’Assemblée Nationale et le Sénat et sa promulgation par le président de la République, chef de l’État, rien ne peut empêcher la convocation de l’électorat à travers le lancement d’une importante opération de la réception et traitement des candidatures.

Il sied de signer que cette loi ne touche l’assentiment de toutes les tendances politiques.

Lors de l’examen et adoption de ce projet de loi, les Sénateurs et députés du FCC avaient claqué la porte, qualifiant ce dernier d’un “hold-up électoral qui serait déjà planifié”. 

Tout comme les quatre candidats de l’opposition déclarés à la prochaine élection présidentielle ( DELLY SESANGA, MATATA MPONYO, MARTIN FAYULU et Moise KATUMBI), qui de leur côté, l’avaient qualifié du “chaos programmé”. 

Wangu 

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here