RDC : Human Rights Watch, parmi les détracteurs de la loi TSHIANI

0
140

L’organisation Non Gouvernementale américaine, Human Rights Watch, a dans son article, publié ce mardi 02 mai, montré sa position sur la proposition de la loi TSHIANI, qu’elle qualifie de discriminatoire.

Dans cet article, Human Rights Watch, appelle le parlement de la République Démocratique du Congo, à rejeter une proposition de la loi que les autorités pourraient utiliser pour exercer une discrimination contre certains citoyens congolais en raison de l’origine nationale de leurs parents.

Carine KANEZA NANTULYA, Directrice adjointe à la division Afrique à Human Rights Watch, a souligné que, < les autorités congolaises pourraient facilement se servir de la loi TSHIANI, si elle est adoptée, pour empêcher illégalement des citoyens congolais d’être candidats à des fonctions politiques. En plus d’être discriminatoire, l’adoption de cette loi pourrait présager une nouvelle vague de répression et de violence.>

Et d’ajouter « Chaque citoyen congolais devrait pouvoir se présenter aux élections sans discrimination ni crainte d’intimidation sur la base de son appartenance ethnique ou de la nationalité de ses parents, les autorités congolaises devraient prendre au sérieux leur engagement en faveur de la démocratie et des droits humains et, comme elles l’ont fait en 2021, rejeter toute notion d’exclusion de l’identité congolaise. »

Ce projet de loi, rejeté pour la première fois par l’Assemblée nationale, en 2021 et récupéré plus tard, fait l’objet des plusieurs critiques, sur sa teneur.

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here