Kolwezi: Les travaux de réhabilitation des avenues au quartier Dilungu tournent au cauchemar

0
389

Déjà 17 février 2020, tout habitant du quartier Dilungu devrait être aux anges, pour sanctionner la fin du cyclone qui soufflé dans leur vécu quotidien au travers l’état piteux des avenues de ce coin.

Dans l’idée ingénieuse du superviseur, les travaux de réhabilitation et de modernisation de l’avenue Gazumbu ainsi que de l’assainissement de l’avenue Laurent Désiré Kabila, devraient prendre fin le 16 février 2020.

Au lendemain de l’expiration de la date contractuelle, sur les chantiers, on peut se dire sans peur que c’est maintenant le début des travaux. Pourtant, le délai a été déjà consommé.

Aucune trace n’est visible pouvant prouver que les travaux se poursuivent.

Pas d’ouvriers, ni les engins. L’entreprise commise à la réhabilitation des avenues du quartier Dilungu brille d’absence sur les lieux de travail.

Est-ce un manque de financement de l’hôtel de ville ou un mouvement de grève déjà déclenché ?

Difficile d’avoir une vraie version. Les habitants assistent impuissamment à un théâtre sans acteurs.

Ces travaux ont été lancé le 17 juin 2019 en tambour battant, par le maire de la ville de Kolwezi, pour une durée d’exécution de 8 mois. Le délai bien écroulé, aujourd’hui rattraper par le temps, les bains des cochons sont toujours présents sur les avenues Gazumbu et Laurent-Désiré Kabila.

Avec la dame la pluie qui ne cesse d’arroser au quotidien la ville de Véronique Upite, Il faut être une créature surnaturelle comme spiderman ou Avatar pour mieux se balader paisiblement sur ces artères.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here