Kolwezi : Le Ministre provincial de l’éducation effectue une visite surprise dans les écoles publiques

0
159

Rédaction : +243977706612

Les enseignants grévistes ont boycotté le compromis trouvé avec le gouvernement provincial du Lualaba. Ils se sont accordé à la levée de la grève et à reprendre les enseignements ce mardi matin. Sur terrain, l’application affiche un contraste, ALAIN KATENGA Ministre provincial de l’éducation est mécontent de la situation.

Le Ministre provincial de l’éducation vent débout, dans une ronde dans les quelques écoles publiques de la ville de Kolwezi, 24 heures après un compromis adopté avec le banc syndical des enseignants en grève.
Cette réunion tenue à HEWA BORA, avait porté ses fruits pour la reprise des cours ce mardi, néanmoins, la réalité sur terrain venait jeter ALAIN KATENGA, sous le choc. Un constat amer dans certains établissements scolaires après la visite du ministre.

“Vous venez de le constater avec moi que dans certaines écoles, les cours se donnent normalement, les enfants ont répondu présents et quelque part, c’est un constat de désolation, ça je n’apprécie pas”, s’inquiète Alain kitenge.

Dans certaines écoles par exemple, les bureaux sont ouverts en paradoxe avec les salles de classe verrouillées.
Un boycott qui met en péril l’avenir des enfants. Le ministre les a appelé à soutenir le gouvernement en encadrant ces pauvres élèves, avant d’apporter une éclaircie sur la raison de la grève.

“La seule façon pour les enseignants de nous soutenir et nous encourager, c’est d’encadrer les enfants parce que l’État Congolais paie le salaire de chaque mois, il n’y a pas de retard, ce qu’ils réclament là c’est la prime de réajustement”, éclaircit le ministre provincial de l’éducation.

Par ailleurs, Alain KATENGA a tenu à encourager les professionnels de la craie de certains établissements d’avoir répondu à l’appel du gouvernement et, a par la même occasion invité les parents à envoyer leurs enfants à l’école.

Un mois de grève pour les enseignants, un mois de chômage pour les enfants scolarisés. Le gouvernement provincial réitère sa détermination d’appuyer sa hiérarchie dans l’application de la gratuité de l’enseignement prônée par le chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here