KOLWEZI : Grogne des agents du SAEMAPE

0
190

Dans la matinée de ce mercredi 20 septembre 2023, la tension n’était pas bonne, au bureau de  SAEMAPE,  du quartier biashara dans la ville de KOLWEZI.

Une  flamme qui résume la colère des agents du service d’assistance  l’exploitation minière artisanale et à petite échelle est aperçue à premier vu. Les activités en berne, les portes verrouillées. Les avenues NDJUGU et MUSIRI barricadées.  L’amélioration de la masse salariale et la nomination des nouveaux animateurs à la tête de cette institution, constitue cette goûte qui a débordé le vase.

“ Il y a une pléthore de stagiaires au SAEMAPE, qui ont été recruté sur des bases illégales, car il n’y avait pas besoin des stagiaires. Parmi ces stagiaires, i’il y a un groupe du Directeur Provincial et celui du DG. Il y a celà qui ne sont jamais passés par le stage mais qui sont notifiés agents. Trois nouvelles unités du DP Georges KITUNGWA ont été promues au grade de chef de bureau échelon 2. En outre, des agents qui ont fait plus de  15 à 16 ans de service n’ont jamais connu d’avancement en grade. Il y a même des gens qu’on utilise comme des mobiles sur les sites. Ils ont beaucoup d’années, au lieu qu’ils soient recrutés comme agent de SAEMAPE. Nous recommandons l’annulation de ces notifications et l’abolition pure et simple de tous les recrutements des stagiaires professionnels. Le respect des normes administratives, notamment la rémunération des agents, l’octroi des primes sur des bases légales” ont ils déclaré dans leur mémo.

30 minutes environ, les éléments de la police font leur éruption. Une accalmie se constate sur le lieu.  Occasion à Jacques KAUMBA, ministre provincial de mines de s’entretenir avec les manifestants. Après avoir pris langue, le patron des mines au lualaba, leur promet son implication.

En attendant une solution favorable, ces agents ont d’abord repris le travail, après le mot d’ordre du Ministre provincial des mines.

Wangu 

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here