Arrestation de Ngoy MULUNDA, le ministre des droits humains condamne le recours aux voies des agents de l’ordre

0
664

Daniel Ngoy Mulunda-Nyanga a été arrêté ce lundi à Lubumbashi. Il est reproché à ce pasteur protestant, homme politique et fondateur de l’ONG PAREC, d’avoir tenu des propos tribalistes et sécessionnistes lors de sa prédication à l’occasion de la messe en mémoire de Laurent-Désiré Kabila.

L’ancien président de la Commission électorale indépendante, a été conduit à la prison de Kassapa.

Rien ne justifie le recours aux voies de faits par certains agents de l’ANR/Haut-Katanga à l’occasion de l’interpellation de Pasteur Ngoy Mulunda. Peu importe ce qu’on lui reproche. De telles pratiques sont aux antipodes de l’Etat de droit » , a déclaré le ministre des droits humains, André Lite Asebea.

Concernant les faits qui sont reprocher à Daniel Ngoy Mulunda-Nyanga, le ministre n’a pas souhaité se prononcer. « Il est désormais entre les mains de la justice. On attendra ce qui va en résulter », a t-il ajouté.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here