Lualaba: Raccordement anarchique du courant électrique

0
324

L’énergie électrique, tout le monde veut l’avoir chez soi peu importe le prix. À Kolwezi, certains ménages sont prêts à tout faire pour être électrifié au point de s’exposer au risque d’électrocution. Le cas le plus illustratif et celui qui se vit dans la commune de Dilala, précisément au camps de la prison Dilala à côté de Dilungu.

Dans ce coin, on se croirait être devant une toile d’araignée. Des fils électriques de toutes sortes, multicolores, mal raccordés, s’entrelacent au-dessus des maisons d’habitation d’autres sont à moins de 2 mètres du sol. Outre cela, ce sont des petits bois qui servent de poteaux. Situation qui n’inquiète personne; même pas les habitants de ce coin de la ville.

Outre la permanence du risque d’électrocution, un court-circuit suffirait pour que plusieurs habitations partent en fumée. 

L’intervention des services habiletés s’avère nécessaire pour remettre de l’ordre sur les installations électriques.
Mieux vaux prévenir que guérir, dit-on. 

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here