RDC : La Force de l’EAC mise en garde par Christophe MBOSO

0
186

Rédaction : +243977706612

Une réunion tripartite a été ténue ce mercredi 08 février 2023 entre le bureau de l’Assemblée nationale, le ministère de la défense nationale et le commandement des forces armées de la République Démocratique du Congo, pour statuer sur la question relative à l’inactivité de la force régionale devant les combattants du M23.

D’emblée, Christophe MBOSO a rappelé la nécessité de l’adhésion de la RDC à la communauté des Etats d’Afrique de l’Est (EAC).

“La configuration géographique de notre pays exige que nous puissions adhérer à beaucoup d’organisations régionales, ce n’est pas une mauvaise chose c’est une bonne démarche”, précise Christophe MBOSO.

S’agissant de la force régionale qui se trouve à GOMA, le président du bureau de la chambre basse a prévenu que si elle ne parvient pas à soutenir la RDC contre l’agresseur et que les soldats se complaisent à soutenir ou à aider les ennemis. Au nom de la représentation nationale, ils demanderont au commandant suprême des Forces Armées qui est le président de la République, Chef de l’État de prendre une décision qui s’impose.

Et d’enrichir “notre pays doit s’assumer, ce n’est plus le moment où nous devons laisser le Chef de l’État seul travailler, nous soutenons les bons éléments de notre Force Armée, ceux qui trouvent qu’ils ne peuvent pas rendre service aux Forces Armées qu’ils tirent les conséquences”, a déclaré l’élu de KENGE.

Des manifestations ont été initiées récemment par la population de GOMA pour dénoncer la passivité de la force régionale de l’EAC face aux atrocités du M23.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here