Lualaba: Une dizaine des femmes licenciée par leur employeur après une année de séquestration dans l’entreprise

0
360

La goutte qui a fait déborder le vase, c’est une petite vidéo amateur filmée et  balancée sur les réseaux sociaux par ces femmes elles même depuis l’entreprise, pour decrier les conditions précaires dans lesquelles elles sont enfermées depuis plusieurs mois au sein de cette coopérative chinoise dénommée luilu ressources.

Environs 16 au total, venues de différents coins, notamment Lubumbashi, Likasi d’autres natives de Kolwezi, ces femmes sont réparties en différentes catégories, cuisinières, ménagère et autres tâches.

À en croire leur propos depuis plus d’une année, elles sont enfermées dans cette firme travaillant sans repos,

Passant nuit dans des contenaires, pourvues des latrines hygiéniques.

La vidéo 2minutes14 seconde, parvenue à notre rédaction le week-end dernier, nous nous sommes rendus sur terrain pour vérifier les faits, malheureusement aucun accès ne nous a été accordé, nous avons tenté de joindre le directeur des ressources humaines, hors caméra celui-ci, rejette en bloc toutes les accusations portées contre son entreprise, selon lui aucune femme  ne passe nuit dans les installations, mais  le dimanche bien étant jour non ouvrables, toutes ces femmes, remercié par l’employeur et chasser des installations sans aucune forme de procès.

Wangu

PUBLICITES