LUALABA: FLAMBEE DES PRIX DU MAIS A KOLWEZI

0
534

LUALABA: FLAMBEE DES PRIX DU MAIS A KOLWEZI

L’approche de la fin de l’année à Kolwezi a toujours été une occasion de pleurs pour la population suite à l’ascension des prix des denrées alimentaires de premières nécessités. Au nombre de celles-ci, la farine de maïs, constituant l’aliment principal de la province dont le prix est déjà revu à la hausse. Un phénomène économique qui pèse sur le panier de la ménagère.

La fin de l’année se profile à l’horizon. Vendeuses et vendeurs s’y préparent, déjà. Le marché de Kolwezi connait une réalité qui ne manque jamais au rendez-vous à pareille époque. Les prix de certains produits vitaux galopent. Pourtant, le pouvoir d’achat de la population de ce coin reste constant. Face à cette conjoncture économique, le souverain primaire ne sait à quel saint se vouer.

« Les denrées alimentaires qui connaissent cette hausse de prix sont bien connues. En économie, ça s’appelle un comportement chronologique. C’est tout à fait normal que s’il y a eu récolte l’année passée, qu’on ait un problème d’épuisement cette année d’autant plus que les cultivateurs cherchent la semence afin d’aller cultiver. C’est normal qu’en cette période pluvieuse, il y ait manque. C’est un phénomène cyclique », a expliqué Rudolph Bondo Meki, un économiste.

Les habitants, malheureusement, en ont fait une habitude, un fait économique qui, toutefois, est préjudiciable à la communauté. Seules des mesures appropriées pourront éradiquer un tel phénomène qui ne dit plus son nom, à Kolwezi.

La rédaction.

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here