Nord-Kivu : Un journaliste vit en clandestinité suite à la dénonciation d’une fraude douanière à Kasindi

0
207

Paul Zaidi journaliste à la radio télévision graben Kasindi ( RTGB) et correspondant des plusieures chaînes radios en territoire de Beni serait recherché par la police sur ordre de l’inspecteur sous-directeur de la DGDA/Beni.

Celui-ci est accusé d’avoir dénoncé la mafia à la douane au poste frontalier de Kasindi qui risquerait de rendre la prochaine rentrée scolaire difficile à la suite d’un dédouanement très difficile des fournitures scolaires .

Ce dossier remonte au 18 septembre dernier au cours de de sa présentation d’une édition verperale il a dénoncé une manœuvre douanière qui ne facilite pas l’importation des fournitures scolaires à la veille de la rentrée scolaire. Selon cet article, un contentieux entre la brigade de recherche de la DGDA ainsi que l’association des volontaires pour l’entraide et le développement ( VOTRADE ), une organisation regroupant des plus petits commerçants de la région, serait au cœur de ce blocage d’une dizaine des véhicules transportant les fournitures scolaires au carré douanier de Kasindi , frontière entre la RDC et l’Ouganda voisin. Rien n’a toutefois été révélé dans l’article sur ce conflit qui date des vieux temps .

‘‘ Tout ce que le confrère a noté est que cette situation risque d’influencer négativement sur la prochaine rentrée scolaire. Quoi de si grave ! Et d’ailleurs, les premières conséquences de ce blocage se ressentent déjà dans le grand nord de la province où un stylo coute désormais 500 à 700 Fc alors qu’on l’achetait, il y a peu, entre 250 et 300 Fc ’’ , s’indigne un journaliste de Kasindi.

Signalons que , pour le moment, notre collègue vit en clandestinité de peur de se faire attraper comme un petit rat dans une souricière , il demande également un soutien total aux confrères. Toutefois, nos efforts pour joindre le sous-directeur de la DGDA Beni n’ont pas encore payés.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here