Lualaba : Les Lignes Maritimes Congolaise mettent en œuvre les dispositions de la perception du droit maritime

0
549

C’est en présence de la Directrice de cabinet du ministre provincial de transports et voies de communication, que les lignes maritimes congolaise ont mis en œuvre ce mardi 10 novembre 2020 dans la salle du ministère de l’intérieur les dispositions réglementaires du payement de droit de trafic maritime, devant les opérateurs économiques du Lualaba, après la campagne de vulgarisation.

Face aux miniers, le Directeur de Commercial des lignes maritimes congolaise Jean Mpwema a mis en œuvre les dispositions réglementaires de la perception du droit maritime.
LMC, reste l’unique instrument du commerce extérieur congolais qui détient l’exclusivité du transport maritime des produits stratégique du pays, dont les mines.

Ce porte feuille veut à tout prix maximiser les recettes de l’État dans le secteur fluvial pour donner au gouvernement national que provincial le moyen de leur politique. Les clients de LMC ont le droit de s’acquitter de leurs devoirs.

La délégation de LMC a fixé les modalités pratiques et le mode de paiement des frais.
Les pénalités vont tombées en cas de résistance, a laissé entendre son directeur commercial.
Depuis qu’il est à la tête de ce porte-feuille, le Directeur Général Cédric tshizainga ne cesse de donner la bonne visibilité à cette entreprise publique.

En entre temps, la vulgarisation continue et les opérateurs économiques concernés ont deux semaines de moratoire.

WANGU

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here