La FECOFA lance la 2è phase du projet “FIFA-CONNECT” pour lutter contre la triche dans les transferts des joueurs

0
361

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), a procédé ce lundi 01 mars 2021, au lancement de la 2e phase du projet « FIFA – Connect » qui consiste à lutter contre la « triche » dans les transferts des joueurs. Ceci, concerne les athlètes des entêtes urbaines et provinciales.

C’était au cours d’un séminaire animé ce jour, par le secrétaire adjoint de l’instance dirigeante du football congolais, Patrice Rainier Mangenda, en son siège.

En effet, cette séance de travail n’avait que pour objectif de numériser les données des joueurs, membres du staff ainsi que les dirigeants des clubs évoluant aux ententes provinciales et urbaines des ligues provinciales dans le but de rendre « transparents » les mouvements des athlètes et éradiquer la falsification des identités de ces derniers.

Cependant, la première phase avait concerné les clubs de la ligue 1 et ligue 2 qui, d’après la FECOFA, s’est avérée « positive », avant de procéder d’abord à l’organisation de 3 ligues provinciales à savoir, celles de Kinshasa, du Kongo Central et du Katanga.

« …La première étape sur l’enregistrement des joueurs de la Ligue 1 et Ligue 2 a été une étape réussie à notre avis, et cette deuxième étape consiste à numériser les données au niveau des ententes provinciales et urbaines. Nous avons choisi, pour ce premier semestre, Kinshasa, Kongo Central et Katanga. Aujourd’hui nous avons commencé avec l’Entente Provinciale de Football de Kinshasa ainsi que les ententes urbaines de la capitale. Nous les avons conscientisés à intégrer cette plateforme qui fera du bien au football dans l’ensemble. Nous avons aussi sollicité leur implication pour qu’ils mettent à notre disposition des personnes outillées, formées pour manipuler cette plateforme qui vise à gérer le trafic des joueurs en terme de transfert et tous les mouvements qui vont avec », a dit le secrétaire adjoint de la FECOFA.

De plus, celui qui pilote ce projet « FIFA – Connect » estime que ce dernier reste une satisfaction jusque-là parce que les clubs y ont prêté attention et ont promis de s’impliquer à fond.

Par ailleurs, il reste à la FECOFA de doter ces ententes des matériels informatiques afin que les données récoltées soient numérisées, tout en étant fiables. Ensuite, elle (FECOFA ndlr) visitera les bureaux équipés et procédera aux suivis permanents de ces derniers.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here