RDC: QUI EST L’HOMME DE SAMA LUKONDE KYENGE?

0
339

Le Premier ministre de Félix Tshisekedi s’appelle Sama Lukonde Kyenge. L’homme coche quelques-unes des cases nécessaires pour endosser cet habit avec un certain équilibre géographique et politique.

Il est Katangais, issu du parti de Dany Banza, Avenir du Congo (ACO). Ce parti faisait partie du G7 de 2015 à janvier 2018, date à laquelle Banza a décidé de couper le cordon ombilical avec ce regroupement qui avait fait de Moïse Katumbi son candidat unique. Il est donc Katangais mais il n’est pas proche de Moïse Katumbi.

Il a été opposant à Kabila. Entré jeune au gouvernement Matata, comme ministre des Sports, il suivra son mentor Dany Banza en démissionnant de son poste en 2015.

Il est CACH. Faute de pouvoir compter sur la personnalité de Katumbi, il était clair depuis un certain temps que le candidat ne se trouverait pas parmi les hommes politiques qui gravitent autour de l’homme d’affaires congolais. Les Mwando, les Mbaz n’étaient pas assez lisses pour accéder à ce poste.

Le nom d’un candidat UDPS a circulé avec insistance mais cela faisait un peu beaucoup pour le parti présidentiel. Il est donc allé à la pêche au sein de Cach pour découvrir le candidat idéal. SAMA Lukonde Kyenge, actuel DG de la Gécamines, un poste qu’il s’est déjà vu attribuer par le président Tshisekedi à la fin 2019.

Ses objectifs en prenant les rênes de ce géant potentiel, qui n’est plus que l’ombre de lui-même : redorer l’image de marque de la société, contribuer au budget national et assurer la couverture santé et l’accès à l’éducation de ses agents.

Titulaire d’un diplôme d’Inorganique et Métallurgie de l’Université de Lubumbashi en Chimie en 2006, il décide la même année d’entamer une carrière politique et devient député jusqu’en 2011.

En 2015, en tant que ministre de la Jeunesse, des sports et loisirs de son pays, il est désigné président de la Conférence des ministres de la Jeunesse des pays membres de la Francophonie.
Ancien collaborateur de Moïse Katumbi dans la coalition G7, il décide de soutenir Félix Tshisekedi à l’élection présidentielle de 2018.

Fils d’un acteur politique du Haut-Katanga assassiné en 2001, Sama Lukonde Kyenge, âgé de 43 ans, succède à Sylvestre Ilunga Ilunkamba à la primature et va diriger le premier gouvernement de l’Union Sacrée.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here