Lualaba/village Sapatelo : Les jeunes plaident pour leur employabilité

0
189

Accusé par beaucoup d’être des voleurs dans les entreprises minières de Luilu, les jeunes du village Sapatelo s’indignent de cette étiquette leur collée et plaident auprès des autorités provinciales pour leur employabilité.

Le village Sapatelo serait considéré depuis plusieurs années comme une zone rouge, zone de tous les brigands et malfaiteurs de la Province du Lualaba !!! Une étiquette qui coûtent cher aux jeunes de cette partie de la Province qui se sentent discriminés face à l’emploi.

À en croire quelques uns, plus de 95% de la jeunesse est sans emploi et vit dans la misère extrême. Pour tenter de survivre, cette classe juvénile a opté pour l’artisanat minier, un secteur pas très facile pour eux.

«Venez à Sapatelo le matin ou le soir, vous ne verrez personne en tenue d’une entreprise de la place, tous les jeunes sont dans le creusage des minerais, un travail très dangereux vu que chaque jour les jeunes meurent» a confié un David Mukalayi, un jeune de Sapatelo

Pour cette même personne, le banditisme et le vole enregistrés au village Sapatelo s’expliquent très parfaitement suite au manque d’emploi et d’occupation des jeunes.

«Nous jeunes, avions décidé de ne plus voler, nous nous sommes alors lancé dans le creusage, mais même dans ce secteur nous ne sommes pas le bienvenu, on nous chasse, c’est pourquoi je banditisme est toujours d’actualité» a fait savoir un creuseur.

Pour les jeunes, l’étiquette de village de vol pèse sur la simple possibilité des employeurs de pouvoir les embaucher.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here