Lualaba/Transports : Les chauffeurs manifestent leur ras-le-bol, et présentent leur doléance au ministre Kakwata

0
483

Pendant cette période d’Etat d’urgence, les chauffeurs des transports en commun se disent être victimes des tracasseries de la part de l’ACCO, MUC et les agents de la mairie de Kolwezi. Ils ont décidé d’interrompre leurs activités dans l’avant-midi, de ce vendredi 03 juillet 2020, pour rencontrer le ministre provincial des Transports.

Ils disent que trop, c’est trop. Les chauffeurs des transports en commun de différentes lignes de Kolwezi travaillent, ces derniers jours, avec la peur au ventre. Ils évoquent comme raisons : La traque des plusieurs services, hormis la Police de la Circulation Routière ; l’ACCO et MUC, reconnus comme des structures d’encadrement des chauffeurs mais, à leur grande surprise, ces deux associations se mêlent aussi dans la tracasserie, jugée à outrance par les conducteurs.

Les agents de la Mairie sont, aussi, pointés du doigt. Ne sachant à quel saint se vouer, les chauffeurs en colère au coté du député provincial Gaston Mushid, ont trouvé comme refuge le ministère des Transports pour présenter leur doléance au patron du secteur. Patrick Thierry André Kakwata, devant ce problème, n’a pas tout cautionné. Il a, d’abord, remis les chauffeurs à leur place.

Le peuple périt par manque de connaissance ; le ministre des Transports a, noir sur blanc, révélé aux chauffeurs, les services habilités d’arrêter les récalcitrantspendant cette période d’Etat d’urgence.

Le discours du patron des Transports dans la province du Lualaba, a changé l’humeur des protestateurs. Il a promis de s’entretenir dans les heures qui suivent, avec les responsables de l’ACCO, MUC, CNPR et autres afin de remettre chaque service dans ses attributions.  

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here