La loi Daniel Mbau alimente le débat dans la province du Lualaba

0
110

Le débat dans la province du Lualaba est alimenté par l’annonce du député National du MLC  Daniel Mbau, celle de proposer une loi sur la fixation de la somme à payer pour la dot, 500$ en milieux urbains et 200$ en milieux ruraux. Les avis restent tout de même partagés dans la capitale mondiale du Cobalt.

Au-delà du contenu de la proposition de loi de l’honorable député Daniel Mbau, les Kolweziens s’appesantissent plus particulièrement sur la somme de 500$ comme montant de la dot. Cette proposition de loi semble profiter beaucoup plus aux hommes qu’aux femmes qui se sentent désacraliser au-delà du symbole que représentent les fiançailles. 

Dans un micro baladeur de Wangu radiotélévision, les parents en infériorité numérique féminine approuvent sans contestation cette loi tandis que ceux ayant beaucoup d’enfants filles sont de loin à apprécie l’idée du député du MLC. 

Faudrait souligner que le député national Daniel MbauSukisa a déposé ce mercredi 21 juillet 2021 une proposition de loi relative à la modification de la loi N•87-010 du 1er août 1987 portant code de la famille.

 À en croire l’élu de la circonscription électorale de Mont Amba, la réforme proposée repose essentiellement sur les travaux préparatoires du code de la famille de 1987 et de 2016 ainsi que les riches et abondants travaux de la commission de réforme du Droit congolais.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here