La FEC dénonce l’intervention de certains membres du Cabinet du Chef de l’État dans son fonctionnement

0
2440

La Fédération des Entreprises du Congo FEC en sigle a adressé une correspondance ce lundi 23 novembre 2020 au président de la République, chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi dans laquelle, elle dénonce l’intervention de certains membres du cabinet du chef de l’Etat dans le fonctionnement de la FEC.

C’est dans une correspondance du 23 novembre 2020 que la Fédération des Entreprises du Congo a dénoncé l’intervention de certains membres du cabinet du Chef de l’Etat dans le fonctionnement de la FEC.

Selon cette correspondance, certains membres du cabinet du président de la république se permettraient de s’immiscer dans le fonctionnement de la FEC en donnant des injonctions et orientations en rapport avec la tenue de l’assemblée générale ordinaire et élective convoquée pour le 26 novembre.

Des intimidations se faisant selon cette dernière par téléphone et invitations de certains des conseillers et même des services spéciaux. De ses injonctions sortent des décisions, celles d’écarter la candidature de Albert Yuma pour l’élection du Président National de la FEC au profit de Dieudonné Kasembo. L’administrateur délégué KIMONA BONONGE rappelle par cette correspondance, le statut de la fédération des entreprises du Congo, cible d’une violation de la part de certains membres du cabinet du chef de l’État.

Par ailleurs, La FEC représentée par son Administrateur Délégué sollicite l’implication personnelle du Président de la République Félix Antoine Tshisekedi pour que l’Assemblée Générale ordinaire et élective de la Fédération des Entreprises du Congo se déroule dans un climat de paix et de sécurité, sans interférence, ni immixtion de quelque nature que ce soit.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here