Kolwezi: Deux militaires condamnés à des peines allant de 18 à 24 mois de prison pour coups et blessures

0
219

L’auditorat près le tribunal militaire de garnison de Kolwezi, dans la province du Lualaba a rendu son verdict dans l’affaire qui opposait le ministère public à deux éléments des Forces Armée de la République démocratique du Congo.

À en croire le jugement prononcé ce vendredi 23 juillet 2021 par le capitaine Jean-Marie Ngaba, premier président de la cour, cette instance condamne le prévenu Mbiya Mukadi, adjudant-chef, à 2 ans de servitude pénale principale et à une amande de 500.000 francs congolais payables dans le délai de 8 jours.

De son côté, le caporal Adula Kulisikwa Deli écope de 18 mois de servitude pénale principale et est soumis au paiement d’une amende de 300.000 francs congolais, payables dans le délai de 8 jours.

Ces deux hommes en uniformes ont été reconnus coupables des coups et blessures prémédités sur deux creuseurs artisanaux.

Arrêtés dans la soirée de mercredi 21 juillet par l’auditeur militaire de garnison, le capitaine Joseph Nganama Gampila, ces deux éléments des Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) étaient aperçus dans une vidéo en train d’administrer des coups de fouet aux creuseurs artisanaux près de la concession de la société Compagnie Minière de Musonoie (COMMUS). 

Cette vidéo où des sujets chinois sont également aperçus en train de filmer la scène, qui a fait le tour des réseaux sociaux, n’a pas plu au gouverneur intérimaire du Lualaba, Fifi Masuka Saïni qui a annoncé à la presse avoir saisi la justice quant à ce.

Il convient de rappeler qu’en date du mardi 20 juillet dernier, ledit tribunal a condamné un autre militaire à 15 ans de prison pour tentative de meurtre d’un civil, à Kolwezi.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here