Kolwezi/COVID-19: Le non respect de port du cache-nez dans le marché central de Manika

0
397

48 heures après le passage du ministre provincial de la Santé, et de l’équipe de riposte ; au marché centrale de Manika, pour la distribution des cache-nez. Ce vendredi 12 juin 2020, le constat révèle que cette mesure n’est pas mise en application.

En pleine crise sanitaire due à la pandémie à coronavirus, le gouvernement provincial s’est lancé dans la prévention. Le port de cache-nez est parmi lesgestes barrières édictés par l’Organisation Mondiale de la Santé, OMS. Il est, surtout, recommandé lorsqu’on veut s’afficher en public. 

Au marché central de Manika, les gens se bousculent en nombre; les cache-nez sont à compter. La culture n’est pas ancrée dans le chef de la population. Les marchands de ce lieu de négoce reçoivent des personnes de toutes les couleurs dont leur provenance n’est pas connue, et se voient très exposés à la pandémie du siècle. Les marchands et marchandes ont été équipés en cache-nez confectionnés localement par le gouvernement

La réalité trouvée sur terrain est, autre. La population n’encourage pas l’action initiée par l’équipe de riposte. Bien que le Lualaba ait zéro cas, le respect des mesures barrières peut faire perdurer cettestabilité bien que les provinces voisines à l’instar, du Haut-Katanga et Haut-Lomami sont déjà touchées par la COVID-19.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here