Décès de l’honorable Kouvas : Le cœur chérissant des Lualabais s’en va prématuré

0
677

La province du Lualaba est en deuil. Elle a perdu l’un de ses dignes fils,en la personne de l’honorable Michel Ilunga Kouvas député provincial du Lualaba. Durant son parcours terrestre, il a séduit les Lualabais de tout bord par sa philosophie politique basée sur le social de la population. L’homme Mettait toujours en avant plan le souci de sa base.

Michel Ilunga Kouvas, c’est nom a commencé à charmer les Kolweziens à partir des années 2000.
Par là, il s’est investi sans relâche dans le social jusqu’à marqué même les cœurs insensibles. Les Kolweziens se préparés déjà à récompenser ses actes de bienveillance, en faisant de lui, leur porte-parole dans le parlement congolais. Malheureusement, en 2006, le blanc ne se représente pas aux élections. Mais, il ne se lasse pas, l’homme augmente ses doses de la bonne volonté.

À ce temps, Michel Kouvas était membre très influent du SCODE, parti politique cher à Jean-Claude Muyambo Chansa.
En 2010, il implante une chaîne de radio et télévision à Kolwezi. Palmier TV sera la deuxième maison de presse numérique de la ville. Michel Kouvas était sur tous les fronts, même en sport. Au-delà d’être passionné des arts martiaux, Kouvas deviendra sponsor et président du Cercle Sportif Manika, club le plus populaire de Kolwezi. Il changera la donne de cette équipe. Manika se réinvente et découvre le haut niveau en goûtant pour la toute première fois aux délices de Ligue nationale de football en sa deuxième division.

Aux échéances électorales de 2011, la population de Kolwezi l’oblige à postuler à la députation nationale.
À l’issue du scrutin, Kouvas devient le maillot jaune de Kolwezi et il sera le deuxième député à recueillir beaucoup de voix en RDC.

Le mieux élu de la capitale mondiale du cabalt se fera le vrai porte-parole des doléances de sa base. Ses interventions pertinentes à l’hémicycle national, vont encore faire de lui un homme de confiance. Wetu wa sûr, c’est ainsi que Kolwezi l’avait surnommé. À la veille des échéances électorales de 2018, l’honorable Michel Kouvas créera son propre parti politique, AJDC. C’est sur ces couleurs qu’il sera reélu en même temps aux niveaux national et provincial. Pour rester proche de sa base, il opte de siéger à l’assemblée provinciale du Lualaba.
Avec sa verve oratoire empreinte de véhémence et d’emphase, il a porté haut la voix des Lualabais.

Toujours au côté des démunis, il est resté impérial sur sa ligne jusqu’à son dernier soupir.
Kouvas était bien l’homme le plus adulé de la province, un démocratie, habitué des débats, beau de visage mais aussi d’esprit, Michel Ilunga Kouvas c’était l’une des rares intelligences du Lualaba.

Une naissance, un parcours, une mort et enfin, une légende pour le Lualaba.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here