Bahati LUKWEBO confirmé Président de l’AFDC-A par le tribunal de grande instance/Gombe

0
262

Le Sénateur Modeste Bahati Lukwebo a été confirmé président du regroupement politique Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) par un jugement rendu par le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe le 23 novembre 2020. 

Dans sa requête saisissant le tribunal, le regroupement politique AFDC-A indique qu’en date du 17 mars 2018 a été signé le protocole d’accord portant sa création, qui dispose en son article 7, paragraphe 4 que « le président, et autorité morale de l’AFDC, est de droit le président et l’autorité morale du regroupement politique AFDC-A ». Le requerant a rappelé que Monsieur Modeste Bahati Lukwebo a été élu par le Congrès de l’AFDC depuis 2015 et fut alors désigné président et autorité morale de l’AFDC-A par la Conférence des président des partis et personnalités politiques de ce regroupement politique par une décision du 19 mai 2018.

Le requérant a aussi rappelé la crise qui a survenu, avec la fronde des quelques députés, dont Madame Néné Nkulu Ilunga. Cette crise a eu pour conséquence le dédoublement de l’AFDC-A, obligeant Modeste Bahati Lukwebo à saisir le Ministre de l’intérieur pour le confirmer en sa qualité de Président et Autorité Morale. Le Ministre a répondu favorablement à sa demande. Fort de la décision du Ministre de l’intérieur, le regroupement politique AFDC-A a saisi le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe pour confirmation.

Le problème créé par l’existence des deux groupes de l’AFDC-A n’est pas à sa première épopée judiciaire. On se rappelle qu’en juin dernier, la Cour constitutionnelle a examiné la requête du Sénateur Modeste Bahati Lukwebo en vue d’obtenir l’invalidation des mandats des députés qui ont rejoint la fronde dirigée par Néné Nkulu Ilunga. La plus haute juridiction de la République s’est déclarée incompétente dans cette affaire.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here