Au Sénat, l’Union Sacrée présente une candidature au poste de Rapporteur Adjoint réservé à l’opposition

0
342

À la Chambre haute du Parlement congolais, des frustrations se multiplient chez les Sénateurs. Alors que les élus des élus s’apprêtent à élire les nouveaux membres du Bureau définitif du Sénat, des Sénateurs du Front Commun pour le Congo (FCC) dénoncent déjà le “forcing” de l’Union sacrée, en cherchant à “contrôler totalement le Sénat”.

Ces Sénateurs se demandent quelle est la motivation cachée derrière l’acte posé par la Sénatrice Néfertiti Ngundianza Bayokita, soutenue par le Bureau d’âge qui a validé sa candidature au poste de Rapporteur adjoint alors que ce poste est réservé à l’opposition.

Si certains cherchent à comprendre ce qu’il se passe réellement , d’autres n’hésitent pas de dénoncer un scandale qui ternie l’image du Sénat Congolais.

“C’est scandaleux ce qui se passe au Sénat. Une candidature de l’Union Sacrée au poste de Rapporteur Adjoint retenue pour le compte de l’opposition. La Sénatrice Nefertiti Ngundianza Bayokita de l’Union Sacrée positionnée pour ce poste alors qu’elle n’a pas droit”, dénonce un Sénateur du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD).

À un autre d’ajouter : “ce qui s’est passé dans le traitement des candidatures, prouve la manière dont ceux qui prétendent mieux faire conduisent le pays actuellement. Ils le font tous en violation de la loi et par forcing”, dit-t-il.

“Comment pareille violation peut passer sans gêne ni honte, moins encore moindre respect pour les collègues ?”, s’interroge-t-il avant de conclure que le Bureau fait des manœuvres pour que “l’Union sacrée contrôle totalement le Sénat”.

Le 3 mars prochain aura lieu le renouvellement du Bureau définitif du Sénat. Entre-temps, le Bureau d’âge du Sénat examine le dossier de tous les candidats réceptionnés avant de rendre publique la liste des candidats retenus.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here