RDC : L’ex président de  la  CENI a pendu le pouvoir de TSHISEKEDI, LAMUKA envisage de porter plainte contre NANGAA

0
214

Un rebondissement fatal après la sortie médiatique de Corneille NANGAA, président honoraire de la CENI. Il a déclaré à KINSHASA, que la victoire présidentielle de l’actuel chef de l’État de la RDC, Félix TSHISEKEDI TSHILOMBO, fut un compromis et un deal entre le président sortant et le président entrant, à cette occasion, la coalition LAMUKA s’engage à ester ce dernier en justice.

Après avoir crucifié la légitimité du pouvoir présidentiel en place, sur le  plateau de télévision chez nos confrères de télé 50 à Kinshasa, Corneille NANGAA, sera traduit en justice par  la coalition LAMUKA.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2018, Martin FAYULU MADIDI, revendiquait depuis belle lurette, la vérité des urnes, se déclarant   président légitime de la République à l’issue des derniers scrutins. 

À Kolwezi, la nouvelle société civile force vive, s’est montrée  fébrile à ces révélations, qui ne sont tombées qu’à l’approche des prochaines élections. Lambert Menda a Condamné ce parjure de NANGAA possible d’une poursuite judiciaire. 

«Il avait juré de garder les secrets de délibération et du vote, même après la cessation de ses fonctions, aussi de ne briguer un mandat électif aux échéances en cours même s’il ne fait plus partie de la commission électorale nationale indépendante. Il a fait des déclarations poursuivables devant les cours et tribunaux, donc il n’a qu’à assumer », a-t-il dit.

Par ailleurs, Corneille NANGAA, est réapparu, plus tard, dans la même émission pour fournir les explications sur les accords en faisant référence à la coalition  FCC-CACH,  qui avait conduit à la formation du Gouvernement  ILUNKAMBA et non des officines qui ont conduit à l’alternance pacifique entre KABILA et Félix.

Wangu 

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here