Mois de la femme 2022: Nana Nach Onombe, actrice de la télévision Katangaise

0
491

Nana Nach Onombe est connue pour avoir présenté des milliers d’animations matinales et vespérales dans les médias du grand-Katanga.

Pendant plus de 13 ans, la présentatrice s’est imposée comme le visage de la détente et de la bonne humeur à l’écran. Mais sa première apparition à la télé, la journaliste sortie de la moule de l’université de Lubumbashi, l’a fait sur les antennes de la RTNC Lubumbashi.

Nous sommes le 24 novembre 2010, et le jeune journaliste aux cheveux mi-longs réalise une émission complète seule sur le plateau, en victime expiatoire, elle se battue bec et ongles afin d’exposer pour la première fois en solo ses mérites. Ressortir les réalités du terrain au-delà des propagandes, la future star de la télévision interrogeait la population de la ville cuprifère sur leur vie quotidienne. Les échos de l’émission « ici et là » vont traverser les frontières, Ce qui l’a valu même le surnom de l’opposante de l’action du gouvernement provincial du Katanga à l’époque.
C’est le début d’une carrière dont les Katangais connaissent la suite.

Onombe rêve séculaire à une réalité palpable

Nana Nach Onombe Nabahya Pendeza, depuis toute petite a fait du journalisme une passion incommensurablement. Une carrière qui a su supplanté le rêve de devenir hôtesse de l’air.
Au début, une simple fan des journalistes , Onombe s’est décidée d’expérimenter sa passion d’enfance.
Malgré la complexité de la profession, Nana Nash se forgée dans l’animation d’antennes jusqu’à se créer une image et une réputation de marque.

L’improvisation préparée dans l’animation xxl

Mode ludique et Nash Onembe, deux corps inséparables. L’ennemie de la mémorisation, l’actuelle journaliste de wangu radio télévision, comme un poisson dans l’eau se fait amie de l’improvisation parfaite. L’art de la création est illimitée même en live, loin de son script.

Nash Onombe, la longévité dans la profession

15 ans dans la télé-réalité, Nash Onombe a suscité un amour intarissable avec ses milliers de téléspectateurs difficile pour elle de jeter l’éponge, sa vie est liée au micro. Malgré le mur de préjugés, la vedette de la télévision étoilée ne compte pas désarmer plutôt, elle reste franche avec son Dieu.
Avec une carrière féministe éléphantesque, Onombe appelle les futures femmes journalistes à ne pas exploiter leur corps ou beauté extérieure(maquillages, belle de visage).
Pour cette expérimentée journaliste, les femmes doivent travailler leur beauté intérieure, notamment le savoir faire afin d’apporter un plus dans le développement de la société et avoir un long chemin dans les médias.

« Utilisez les préjugés de la société pour vous rendre fortes. Prouvez le contraire et vous allez aller de l’avant sinon les préjugés vont vous décourager et vous allez abandonner le métier des journalistes… Étant femmes ou étudiantes et vous voulez persévérer dans les médias, ce n’est pas sorcier ayez seulement un objectif d’atteindre le sommet et bien servir le public et imposez du respect dans ce que vous faites en travaillant la beauté intérieure », indique cette femme à la taille athlétique

Pour Nash Onombe, le métier de journalistes est de nos jours rempli de beaucoup d’hommes contrairement à l’école du journalisme, c’est parce que la femme aime la vie facile.

À l’en croire, la femme elle-même se disqualifie au détriment de l’être masculin, il n’y a plus de discrimination dans la profession a-t-elle renchéri.

«  la femme doit aussi persévérer, l’homme quand il voit une femme avec la volonté de travailler, de réussir, il ne pourra pas écarter la femme au contraire, l’homme va l’aider à bien travailler et à aller de l’avant » poursuit Nash Onombe

Onombe exhorte ses consœurs de ne plus se considérer comme des jouets des hommes, plutôt d’être au service de la nation.

« Une femme des médias doit se comporter en bonne patriote, elle n’est pas la femme de tout le monde,elle ne doit pas chercher une vie facile, la femme journaliste doit gagner sa vie honnêtement parce qu’elle est entrain de faire » indique-t-elle.

Depuis plus de 3 ans, Nash Onombe est dans le vécu quotidien du public Kolwezien. Chaque matin à la télévision , elle guide dans le bon sens nos journées avec de motivations à la hauteur.
Une autre passion qui s’enflamme dans son cœur, c’est le fitness. Malgré son âge, elle garde la mine d’une jeune fille. Sa forme actuelle inspire beaucoup de femmes à s’offrir au sport.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here