Kolwezi/Transport en commun: Spéculation autour du prix

0
652

Excepté le tronçon Malu-Mutoshi où le prix de transport à bord d’un Taxi est resté fixé à 500 FC, sur toutes les lignes de la ville de Kolwezi, le prix est toujours à 1.000 FC, contrairement à la mesure du maire de la ville fixant le prix de transport en commun à bord d’un Taxi à 750 franc congolais. Sabotage de la part des taximans ou en complicité avec la mairie ? s’interroge un client.

Pour plusieurs chauffeurs, la carence en petites coupure justifie cette hausse de prix. « Une raison qui ne tient pas du tout debout » selon les passagers, pour certains le problème n’est pas les petites coupures mais c’est juste que les chauffeurs s’entêtent à braver la mesure urbaine. « Meme quand ils ont les petites coupures ils ne restituent jamais les 250 francs de différence et si vous leur donnez 750 fc, la réponse avec insolence est claire, le prix à bord du taxi c’est 1.000 fc », conclue Jeannette Karumb,une dame qui nous a accordé l’interview.

C’est qui est étonnant dans cette affaire, depuis la prise de la mesure urbaine fixant le prix de transport à bord des taxis à 750 FC, aucune commission n’est visible dans aucun parking taxi pour faire le suivi de l’applicabilité de cette mesure.

Un champ est donc ouvert aux chauffeurs pour orchestrer une jungle tarifaire dans la quelle chacun fixe le prix à sa guise.Et pourtant, peu après la spéculation du prix de carburant à Kolwezi il ya quelques mois, la mairie avait disponibilisé les petites coupures de 50, 100 et 200 FC, pour éviter cette hausse de prix qui occasionne aujourd’hui presque chaque jour dans les parkings taxi, les tiraillements entre chauffeurs et clients.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here