Tribune: « Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba entre l’honneur ou l’humiliation » (Jude Ntumba)

0
416

Savoir lire le signe du temps et prendre la décision lorsque le fer est encore chaud n’existe t-il pas dans l’homme politique congolais ?

Octogénaire de haute facture, brillant professeur d’université, le dispensateur du savoir auprès des jeunes, le Professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba se cramponne encore dans le beau palais de la Primature.

La majorité parlementaire qui l’avait donné la direction du gouvernement s’est effritée depuis l’éviction de Mabunda et sa suite du bureau de l’Assemblée nationale.

S’en est ensuite suivi de la part du clan Félix Tshisekedi, les appels à la démission avec honneur du Premier Ministre Ilunkamba.

L’homme est intraitable et n’attend pas jeté l’éponge. Le sort subi par le bureau Mabunda ne lui pas encore enseigné.

Confiant en lui même, Ilunga Ilunkamba s’est donné le luxe de recevoir les députés le dimanche dernier, tout en sachant que le président Félix Tshisekedi avait également rendez-vous avec les élus le même jour et à la même heure.

A sa grande surprise, il se retrouve avec moins de 50 députés, la majorité ayant répondu à l’appel du président Félix Tshisekedi et ont adhéré à « l’Union sacrée ».

L’ouverture de la session extraordinaire de ce mardi va également se pencher sur la motion de censure du député national du Mouvement de Libération du Congo ( MLC), Daniel Mbau contre Sylvestre Ilunga pour incompétence notoire.

Ainsi donc, si l’homme qu’on appelle affectueusement » Pépé Ilunga » ne démissionne pas avant l’examen de la motion de censure, il risquerait de subir une humiliation qu’il aurait dû éviter.

En réalité ce cadre du FCC est entre l’honneur ou l’humiliation.
Comme disent les anglais » wait and see ».

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here