Sud Kivu : Des parents traversent une situation socio-économique critique

0
163

Plusieurs parents du sud Kivu comme les autres en RDC ne parviennent pas à subvenir aux besoins de leurs familles à cause d’une mauvaise situation économique. A Bukavu en particulier et dans la province du sud Kivu en général, la situation socio – économique de ces parents reste critique par le fait que plusieurs d’entre eux n’ont pas d’emploi et ceux qui travaillent ne sont pas bien rémunérés.

Comme il a été constaté, les parents du sud Kivu sont, ces enseignants qui déplorent les mauvaises conditions de travail avec la présence des zones salariales situation qui les amène à manifester chaque jour.

Les médecins figurent aussi parmi les parents qui aujourd’hui sont en grève dans l’objectif de pousser l’Etat Congolais à améliorer leurs conditions de vie. Des parents transporteurs sont assassinés à cause de l’insécurité grandissante dans plusieurs territoires du sud Kivu et dans la ville de Bukavu.

Le panier de la ménagère reste vide et manque de quoi nourrir sa famille, certains enfants n’ont pas d’accès aux soins de santé de qualité parce le parent vit dans la misère.

Le nombre d’enfants de la rue continue à accroitre, car selon une certaine opinion, les parents n’ont pas réussi à répondre à leurs besoins, d’autres se fient à des écoles qui n’ont pas de nom parce qu’incapable de faire étudier son enfants dans un établissement viable.

Une mère de famille, Agnès Sadiki dénonce la situation dans laquelle se trouvent plusieurs parents au sud Kivu.

« Nous fustigeons la situation socioéconomique que traverse plusieurs parents. Beaucoup d’eux ne parviennent plus à répondre aux besoins de leurs enfants : l’éducation, la santé, l’alimentation,… » déplore Agnès Sadiki

Par ailleurs, elle invite des autorités à s’investir davantage pour l’amélioration de la situation socio-économique des parents, mais aussi la création d’emploi, qui passe aussi par l’amélioration des conditions de travail des employés.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here