Société : Le pays où une mère et sa fille partagent un même mari

0
231

Si vous êtes l’un des Thomas qui doutent et qui ne croit jamais aux événements mystérieux qui sont généralement rapportés dans le monde, alors attendez que vous soyez ici. Il y a un village où une fille ne quitte jamais sa maison même après s’être mariée parce qu’elle s’est mariée avec son propre père.

Fondamentalement, selon la plupart des enseignements africains et des perspectives bibliques, il est mal pour les pères d’épouser leurs propres filles et cela est généralement considéré comme de l’inceste.

Dans la plupart des cultures africaines, il est tabou d’être intime avec un parent proche, sans parler de sa propre mère ou fille ou vice versa. Malgré le tabou associé à l’inceste, la tribu « Mandi » du Bangladesh s’adonne toujours à cette pratique.

On prétend que les filles appartenant à la tribu ne rêvent jamais d’un prince charmant qui viendrait l’emmener avec lui, mais elles rêvent toujours de se marier avec leur père. Et tout cela à cause d’une culture qui est suivie dans cette tribu.

Lorsqu’une fille épouse son père, la tribu Mandi organise généralement un mariage haut en couleurs.

Tribu Mandi au Bangladesh
Vous connaissez maintenant la tribu qui permet encore à la mère et à la fille de partager le même mari.

Soutenez-vous ce genre de pratique ?
N’hésitez pas à partager vos points de vue les plus appréciés dans la section commentaires.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here