RDC/Procès 100 jours: Controverse autour de la condamnation de Vital Kamerhe

0
249

Depuis la prononciation de la sentence du président de l’Union pour la Nation Congolaise Vital Kamerhe, concernant le procès inédit de 100 jours sur le détournement des fonds alloués au programme de 100 premiers jours du Président de la République Félix Tsisekedi, une controverse s’est installée au sein des lualabais. La condamnation de Vital Kamerhe, à plus de 20 ans des travaux forcés, diverge les avis.

Certains, pensent que Vital Kamerhe passera ses 20 ans au service de la nation, à cultiver. Il pourra aller à un champ de l’Etat congolais pour y travailler; pour d’autres, il sera dans le gouvernement mais, n’aura pas sa rémunération mensuellement. 

Cette condamnation qui crée, aussi, des remous sur l’aspect travaux forcés. 

Joseph Muland, juriste de son état éclaire notre lanterne sur une condamnation conduisant une personne aux travaux forcés. Il argumente de façon juridique tout en tenant compte de la situation juridique actuelle de la République Démocratique du Congo. « Tout est consigné dans le code pénal, livre premier, y compris le livre deuxième. Il existe des peines principales et secondaires, la condamnation liée aux travaux forcés est une peine principale mais, il y a un problème concernant notre législation, le législateur congolais, en consignant la peine des travaux forcés, devrait donner des modalités par rapport à l’exécution de la dite peine. Je crois que c’est un travail qui était en cours mais, qui est resté inachever. C’est ainsi en RDC, lorsque vous êtes condamnés à une peine des travaux forcés, vous serez obligés de passer votre temps de condamnation en prison et non dire que l’on vous donnera des travaux forcés. Le condamné passera sa peine en prison » a-t-il dit au micro de Wangu Radio-Télévision.

Un éclaircissement qui vient couper court à toutes les controverses que la population se faisait : Vital Kamerhe passera bel et bien ses vingtaines d’années en prison.  

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here