RDC : Martin FAYULU en conférence de presse, il s’en va en attaque contre le pouvoir de Félix TSHISEKEDI

0
451

Martin FAYULU a tenu ce jeudi 11 février 2021 un point de presse critique où il a dépeint en noir blanc la situation politique, sécuritaire, économique et sociale de la république Démocratique du Congo.

S’agissant de l’Union Sacrée de la nation, Martin FAYULU a qualifié cette dernière de deuxième grossesse prête à mettre au monde des jumeaux.

Martin Fayulu confirme que Félix Tshisekedi demeure en alliance avec Joseph Kabila. Le coordonnateur de la coalition Lamuka indique que les fusils continuent être sottés et les pions déplacées.

Fayulu martèle que Félix Tshisekedi est une marionnette.

 » La marionnette est là. même si elle est habillée, elle reste marionnette. Les gens se sont organisées pour vous tromper. A moins que vous ne soyez pas averti pour comprendre « , a-t-il dit.

Pour Martin Fayulu, l’Union Sacrée qui est la deuxième grossesse du FCC-CACH va bientôt accoucher mais difficilement.
 » L’accouchement sera difficile. On apprend que ça sera même des jumeaux « , a-t-il ironisé.

Félix Tshesekedi a accédé à la tête de l’Union Africaine. D’après le patron de l’Ecidé, Félix Tshisekedi « ne fera rien » à ce poste qu’il occupe depuis le 6 février dernier.

« C’est symbolique, ce n’est pas le poste d’un individu, c’est le poste du pays. Malheureusement pour nous, c’est un usurpateur qui prend ce poste, il ne fera rien », a-t-il dit.

Martin Fayulu n’est pas passé à côté du dossier Chebeya qui ne cesse de défrayer la chronique depuis matin quelques jours.

« Mon ami Chebeya, ce monsieur qui a travaillé pour les sans voix, il risquait sa vie. Il faut rouvrir l’enquête, il faut une enquête indépendante, une enquête internationale. Je soutiens ce que sa femme demande » a lancé le président du parti Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé).

Martin Fayulu Madidi, coordonnateur de la coalition LAMUKA a, une fois de plus, appelé à des réformes avant d’aller aux prochaines élections en République démocratique du Congo.

Pour celui qui est également président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), ces réformes doivent se faire en dehors des institutions du pays car, affirme-t-il, elles sont illégitimes.

«Nous devons très vite aller aux élections, et avant d’aller à ces élections là, nous devons faire des réformes consensuelles et ces réformes doivent se faire en dehors des institutions illégitimes. Et ces réformes doivent se faire entre toutes les parties prenantes pour que nous puissions dire demain plus de tricherie, pas de président illégitime, pas d’assemblée nationale illégitime» a fait savoir Martin Fayulu au cours de ce point de presse.

L’ancien candidat à la présidentielle de décembre 2018 affirme haut et fort que l’actuel chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo est illégitime. Et pour Martin Fayulu, tout le monde doit le savoir.

«Tout le monde doit savoir que nous avons des institutions illégitimes, tout le monde doit savoir que Félix Tshisekedi est illégitime, tout le monde doit savoir que nous devons recouvrer la souveraineté du peuple congolais» a-t-il déclaré.

La liste reste longue sur ses déclarations.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here