RDC: Le FCC s’inscrit en faux contre la tendance de faire du chef de l’État source de légitimation des autres institutions

0
137

Les présidents des regroupements et partis politiques membres du Front Commun pour le Congo (FCC) se sont réunis samedi 02 et dimanche 03 janvier 2021 pour évaluer la situation politique de l’heure en République Démocratique du Congo.

À en croire la déclaration lue par le député Kabange Numbi, le FCC condamne et s’inscrit en faux contre la tendance consistant à faire du président de la République la source de légitimation des autres institutions de la République que sont le parlement, le gouvernement, et les cours et tribunaux.

« Cette tendance énerve les articles 68,91 alinéa 1 et 2, 100 alinéa 1; 149 alinea 1 et 150 alinéa 2 de la Constitution de la République et viole le principe de la séparation des pouvoirs », peut-on lire dans cette déclaration.

En outre, la plateforme de Joseph Kabila s’associera néanmoins à toutes les initiatives visant à consolider la jeune démocratie congolaise notamment à travers la revisitation de l’arsenal légal en vue d’y renforcer entre autres l’indépendance et l’impartialité de la justice de même que les mesures de transparence du processus électoral et de depolisatisation de l’administration territoriale.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here