RDC : La grève dans les écoles catholiques est «un conflit entre employés et employeurs» (CARDINAL)

0
143

«L’Eglise catholique n’a rien à avoir là-dedans. Il s’agit d’un conflit entre les employés et leur employeur », a affirmé le Cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa, jeudi 7 octobre, parlant de la grève observée par les enseignants des écoles conventionnées catholiques depuis la rentrée scolaire. Il a invité le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) au dialogue franc avec les grévistes.

Le Cardinal Fridolin Ambongo a dénoncé de « mauvaises lectures » de cette grève :

« Ce qui se passe actuellement n’a rien à avoir avec l’Eglise catholique. C’est un conflit de travail entre un employeur, qui est l’Etat, et ses employés, qui sont les enseignants. Donc, il ne s’agit pas d’un conflit entre l’Etat congolais et l’Eglise catholique. Il y en a qui font de mauvaises lectures. Quand on est dans un cas comme celui-là, beaucoup se mettent à insulter l’église catholique, le Cardinal, les évêques. Je crois que nous descendons très bas avec cette culture ».

Il rappelle par ailleurs que la grève est un droit constitutionnel :

« Et la grève, à moins que l’on me prouve le contraire, est un droit constitutionnel dans notre pays. On ne peut pas intimider quelqu’un parce qu’il fait la grève ».

Plusieurs enseignants des écoles publiques et conventionnées catholiques sont en grève. Ils exigent l’accomplissement de différentes promesses faites par le gouvernement, notamment l’amélioration de leur salaire graduellement et autres avantages notamment les soins de santé.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here