RDC: F.Tshisekedi et J.Kabila se sont mis d’accord pour la “dépolitisation” des entreprises publiques

0
528

À l’issue d’une nouvelle rencontre de 3 heures à la cité de la Nsele entre Felix Tshisekedi et Joseph Kabila, ils « ont convenu de privilégier les critères de compétence et d’intégrité morale à celui d’appartenance politique » dans la nomination des mandataires à la tête des entreprises publiques « pour ainsi éviter la politisation du portefeuille de l’état, outil important pour la gouvernance du pays ».

Le Président de la république et son prédécesseur ont aussi décidé de mener des réflexions dans le cadre de la coalition pour la réforme de la loi électorale et de la CENI
« Il y a malaise au sein de la coalition »

Il y a réellement un malaise entre FCC et CACH, « dû essentiellement aux malentendus, à certains agissements, à certaines sorties médiatiques inappropriées et aux incidents survenus à certaines personnalités FCC à certains postes frontaliers » estiment les leaders de ces deux plate-forme.

Dans le compte-rendu de la rencontre lu par Vital Kamerhe (CACH), les leaders de la coalition gouvernementale disent regretter ces comportements, « ont dissipé le malentendu et pris l’engagement à mettre tout en œuvre pour que ce genre d’agissements déplorés ne se reproduisent plus ».

Pour éviter que cela ne se reproduise, « les deux hautes personnalités invitent les acteurs politiques des deux regroupements CACH et FCC à œuvrer dans l’esprit d’entente et de cohésion pour contribuer à une bonne mise en œuvre de l’accord et par ricochet à la paix et la stabilité, ingrédients essentiels à la bonne marche du pays ».

Le président du FCC et du CACH ont également regretté le décès du général-major Delphin Kahimbi, « ils attendent avec diligence les conclusions de l’enquête en cours pour élucider les circonstances de la survenance de ce malheureux évènement ».

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here