RDC: De MOBUTU à TSHISEKEDI, en passant par KABILA. Qui est Christophe?

0
399

Christophe Mboso N’kodia Mpwanga est le nouveau Président de l’Assemblée Nationale de la RDC. Son élection est intervenue ce mercredi 3 février 2021. Candidat unique sur le ticket Union Sacrée de la Nation après l’invalidation de son challenger Jean Kimbunda. Il a obtenu une majorité écrasante de 389 voix sur les 500 députés que compte la chambre basse du parlement.

Depuis la déchéance de Jeannine Mabunda et son équipe, Christophe Mboso, 78 ans en sa qualité de doyen de l’Assemblée Nationale, a présidé tout le processus jusqu’à son élection au bureau définitif.

Né le 7 août 1942 à Kasongo Dinga dans le Territoire de Kenge, il est originaire de la province du Kwango issue du démembrement de l’ex-Bandundu.

Diplômé universitaire en science politique, économique et sociale, Christophe Mboso N’kodia est un chevronné de la politique congolaise. Dans sa gibecière, il traîne une carrière politique de plus de quatre décennies.

En 1977, Christophe Mboso est élu député national dans le district du Kwango. Jusqu’en 1990, il est membre de plusieurs commissions parlementaires.

Fin-politicien, il a occupé plusieurs fois les fonctions de ministre, allant des Mines au Portefeuille passant par l’Energie et Affaires Foncières, Agriculture, Santé publique, Travail et Prévoyance sociale ainsi que Sports et Loisirs.

Après son exil 1997 à l’arrivée de M’zée Laurent Désiré Kabila, Christophe Mboso N’Kodia est revenue sur la scène politique en 2003 comme sénateur du Parlement de transition. Ensuite, il est successivement élu député national de Kenge en 2006, 2011 et 2018.

Jusqu’avant de devenir Président du bureau d’âge de l’Assemblée Nationale en décembre dernier, Christophe Mboso était membre influent du FCC pro-Kabila avant d’opter pour l’Union Sacrée de la Nation prônée par le Président Felix Tshisekedi. Il est également secrétaire exécutif du regroupement politique Alliance des Bâtisseurs pour un Congo Emergent (ABCE) qui compte à son actif, douze députés nationaux et un sénateur.

Christophe Mboso N’kodia, désormais bras-droit du Président Felix Tshisekedi, a joué un rôle dans le renversement de son ancienne plate-forme le FCC. C’est sous ses auspices que le Bureau Mabunda est tombé autant que la déchéance du gouvernement Ilunkamba. Son élection comme Président de l’Assemblée Nationale est vue par les observateurs comme une récompense pour le travail realisé.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here