RAM : Kibassa Maliba non convaincant devant les députés nationaux

0
242

Le dossier RAM (Registre des appareils mobiles) était chaud ce mercredi 29 septembre à l’Assemblée nationale qui a invité le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Kibasa Maliba pour s’expliquer au sujet d’une taxe perçue depuis plusieurs mois auprès des détenteurs des téléphones mobiles.

C’était à la suite d’une question orale avec débat initiée par le député Claude Misare qui a démontré que la taxe est illégale. Après l’exposé du ministre Kibasa, l’initiateur de la question et plusieurs députés se sont dits non convaincus.

Le bureau de l’Assemblée nationale a alors enregistré 76 demandes de parole. Mais suite à une motion d’ordre du député Baudouin Mayo, les députés ne se sont plus exprimés.

« Je crois que la question a été clarifiée. Les députés estiment que la taxe est illégale, c’est ça la réalité… Pour être efficace, il n’y a rien d’autre qui sortira de ce que les collègues ont dit ici, le ministre va répondre et s’il ne veut pas répondre, il y des procédures que le président du bureau va donner », a dit M. Mayo.

Le ministre des PT-NTIC va revenir dans 48H à la plénière afin de tenter de rencontrer l’assentiment des députés. Mais ces derniers semblent « unanimes » face à la taxe RAM décriée par l’ensemble des couches sociales. Les députés ont même crié plusieurs fois demandant simplement la démission de Kibasa Maliba.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here