l’UNC condamne l’acharnement et la campagne de diabolisation par certains officiers à la personne de son leader

0
407

La direction politique de l’Union pour la Nation Congolaise, »UNC « , s’est réunie ce dimanche 05 avril 2020 pour examiner les contours de l’invitation faite à son Président National et directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe par le parquet général près la cour d’appel de Kinshasa/Matete dans le cadre des enquêtes judiciaires sur le programme de 100 premiers jours de Félix Tshisekedi.

Dans une déclaration politique après cette réunion, ce parti membre de la coalition Cap pour le Changement note avec regret l’acharnement et la campagne de diabolisation par certains officiers en mal de positionnement sur la personne de son leader aussi bien sur les médias que sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois.

« L’UNC condamne avec force cet acharnement sur la personne de son président national et reste déterminée à mettre hors d’état de nuire lesdites officines sans foi ni lois par toutes les voies de droit et réaffirme son attachement à l’état de droit dans notre pays mais note que la dite invitation du parquet est le point culminant de l’acharnement contre la personne de son président national » peut-on lire dans ce communiqué final.

En outre, l’UNC indique que Vital Kamerhe a managé le programme de 100 premiers jours initié par le chef de l’État entant que son Directeur de cabinet au moment où tout le monde attendait la mise en place et l’investiture du gouvernement issu des élections de 2018, évitant ainsi l’immobilisme et l’attentisme préjudiciables à la nation.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here