Lualaba: Un hippopotame ravage les champs de plusieurs villages

0
327

Plusieurs hectares des champs des maniocs et maïs sont ravagés par l’hippopotame, aux villages se trouvant au bord du lac artificiel Sasua-Bantu, à 25 kilomètres de Kolwezi.

La stupeur des agriculteurs des villages Kipepa, Tshala et Kanyimbu. Les riverains du lac artificiel Sasua-Bantu sont contraints de fuir à cause des attaques requérants de l’hippopotame. La psychose règne à cause de ce mammifère de grande taille, qui cause plusieurs dégâts à l’environnement. Une situation qui ne favorise pas la pêche; par conséquent, les pécheurs sont obligés d’arrêter leurs activités.

Les pécheurs ne sont pas les seuls victimes, les champs de maniocs, de maïs et des arachides, sont aussi la cible de ce mammifère semi-aquatique.                                                                       

Une aide de l’autorité provinciale en charge de l’environnement s’avérerait utile pour les habitants de ce coin.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here