Lualaba: Les agents de l’entreprise LCS dans la rue pour faire entendre leur ras-le-bol

0
805

C’est depuis cinq heures du matin de ce lundi 3 Février, que les travailleurs de l’entreprise minière Lualaba Copper Smelter LCS en sigle, ont déclenché un mouvement de grève, le poussant ainsi à barricader la route numéro 39 à hauteur de l’entrée de cette entreprise chinoise en obstruant ainsi toute libre circulation des véhicules.

C’est par des cris, des chants et des danses de colère que ces agents ont voulu extérioriser leur indignation au travers une manifestation de protestation.
Les mauvaises conditions de travail et la mauvaise rémunération mensuelle seraient à la base de leur mécontentement; pourtant, l’entreprise vient d’être inaugurée il y a seulement un mois par le ministre national des mines.
Ces travailleurs grévistes ont aidé l’entreprise LCS a monté son usine de production. En revanche, les autorités de cette société avaient promis aux agents de garder le même effectif et rajouter des primes au salaire de base, qui est d’abord jugé insignifiant par les employés, chose qui n’a pas trouvé bon échos.
La situation monte d’un cran, c’est grâce à l’intervention de la police nationale congolaise que la voie a été libérée. En suite, la délégation de députés nationaux du Lualaba a effectué d’urgence une descente à la dite entreprise pour s’enquérir de près, de la situation des travailleurs pris en colère.

Le caucus de députés du Lualaba a d’abord effectué une ronde dans les installations pour palper du doigt les difficultés que rencontrent les compatriotes congolais.
Fini la tournée, les représentants du peuple se réunissent au tour d’une même table avec les dirigeants de cette entreprise minière afin de tirer une issue favorable.
Pour le député national élu du Lualaba Aimé Mapepe, les agents de LCS doivent garder leur mal en patience, car l’entreprise n’est qu’au début de la production.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here