Lualaba / Le projet du barrage hydroélectrique de Busanga : Les mouvements citoyens LUCHA et FILIMBI dénoncent les irrégularités

0
164

Les mouvements citoyens FILIMBI et LUCHA exigent au gouvernement congolais la revisitation de l’accord joint-venture du barrage hydroélectrique de Busanga et l’indemnisation des cultivateurs dont leurs champs se retrouvent dans la zone inondable. Ces deux mouvements citoyens ont exprimé cela dans un communiqué de presse publié ce 01 septembre 2021

Les mouvements citoyens alertent les irrégularités et dénoncent le silence coupable du gouvernement provincial du Lualaba alors que les cultivateurs et leurs champs se trouvent dans la zone d’inondation.

«En ce qui est de la protection de la communauté locale, LUCHA et FILIMBI dénonçons l’inondation Des champs et la difficulté des cultivateurs d’accéder à leurs champs à cause du remplissage d’eau du lac de retenue du barrage Busanga. En dépit de multiples plantes des cultivateurs à WATAMALONDA comme à DISANGA, l’autorité provinciale se montre limitée pour exiger de l’entreprise Sycohydro une dame lisez ce congolais est occupant de la zone» ont-ils annoncé.

La LUCHA et FILIMBI ont puisé leurs carquois des recommandations adressées à tous les niveaux

«à son Excellence Monsieur le Président de la République, des s’assurer que le projet du barrage hydroélectrique de Busanga respecter les lois du pays, d’instruire le gouvernement national à obtenir d’indemnisation des cultivateurs dans le champ se trouve dans la zone inondable du barrage de Busanga et ceux qui seront privés d’accès à leur champ. D’exiger au 1er ministre via son gouvernement de revisiter les clauses du contrat Busanga afin de privilégier et rendre effectif le partenariat gagnant-gagnant. Gouvernement provincial du Lualaba, d’engager les plaidoyer pour le quota d’énergie que le projet Busanga réserve à la province» ont-ils ajouter.

le projet de construction du barrage de Busanga est l’un des premiers projets de développement après la libéralisation du secteur de l’électricité et sa mise en œuvre soulève plusieurs questions et l’attire notamment à la protection des communautés.

Wangu

PUBLICITES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here